Virginie d’Abbundo sera la tête de liste au CPAS pour le Mouvement Citoyen Indépendant (MCI)

Rester soi-même et croire en soi quelles qu’en soient les conséquences ! Voici l’une des devises de Virginie d’Abbundo, 44 ans, née à Marseille (naturalisée Belge), mariée et maman d’un garçon de 9 ans.

Elle est diplômée en synergologie, en psychologie pratique, en tant que coach professionnelle, conseillère en image et coach de style, secouriste, mais elle a aussi suivi des dizaines de formations afin de pouvoir comprendre et soutenir au mieux le citoyen dans ses démarches. Et elle ne s’arrête pas là !

Depuis 2006, elle est tombée amoureuse de notre belle région de Comines-Warneton où elle s’investit de suite avec de nouveaux projets et une vision nouvelle : organisation de formations (cariste, écoconstruction, aide-ménager, aide-cuisinier, …) ainsi que des aides plus personnalisées (recherche active d’emploi, confiance en soi, présentation, connaissance de soi, …).

« On m’a dit que les cominois ne voulaient pas de changement. Ah, bon ? Mais Comines-Warneton se meurt, trop de copinage pour les emplois, trop d’individualisme, trop de personnes dans le besoin, pas de mobilité, … » exprime-t-elle.

Virginie est connue pour être une personne qui ose dire les choses. Elle reste en accord avec ses valeurs : aider, accompagner, soutenir et surtout elle est une personne d’une tolérance et d’une compréhension sans limite « On peut lui parler de tout ! ».

Virginie part du principe de ne pas faire de généralité et que chaque être humain est unique. Elle a une autre devise : « dès le premier jour, j’ai confiance en vous, c’est à vous de ne pas la perdre ! ». Dans son travail de coach, elle vous accompagne pour vous soutenir, vous orienter dans vos projets de vie et professionnels.

Virginie se battra pour vous autant que vous vous battrez pour vos rêves. « Un jour, un homme de 42 ans lui a dit : « Madame, c’est la première fois qu’une personne croit en moi ! ».

Cela l’a beaucoup touchée, car elle a compris qu’elle avait gagné sa confiance, mais elle était attristée par la souffrance qu’il devait avoir à l’intérieur de lui pour qu’à son âge cela soit la 1ère fois, explique-t-elle.

Toutes les personnes que Virginie a accompagnées sont unanimes : elle reste toujours honnête même si parfois cela est difficile à entendre, elle trouve toujours quelque chose de bon en chacun d’entre nous et Virginie ne se nourrit pas des « ragots de notre passé ». Elle prend le temps de nous écouter et de nous connaître.

Si elle a l’opportunité d’être élue, elle souhaite être à l’écoute du personnel pour connaître leurs souhaits pour être en accord avec leur vie professionnelle et leur vie privée, qu’il soit épanoui dans leurs tâches professionnelles et pouvoir apporter des solutions concrètes.

Elle reste proche des citoyens et à leur écoute, c’est la raison pour laquelle elle a choisi de faire partie du MCI.

MCI, Pour Vous et Avec Vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

55 − 50 =