MCI – Programme – Réponses aux citoyens – Personnes à mobilité réduite – Sécurité des piétons et cyclistes – Stationnement

Il est évident qu’il n’est pas possible de rentrer dans tous les détails des nombreux points d’un programme électoral.  Néanmoins, c’est avec justesse que certains éclaircissements nous ont été demandés et nous avons répondu directement aux intéressés.

Citons quatre exemples :

Lorsque l’on a parlé de faciliter l’accès à tous les bâtiments publics aux personnes à mobilité réduite, il est évident que cela concerne également les lieux publics, notamment l’accès en permanence sur les trottoirs en veillant à ce que les terrasses des établissements du secteur horeca des centres de l’entité soient suffisamment dégagées.

Pour la sécurité de tous, nous prônons de sécuriser les abords des écoles, mais nous n’oublions pas les très nombreux passages pour piétons, inexistants, mal placés, ou encore effacés par le temps.

Nous avons dit de revoir les pistes et bandes cyclables pour favoriser l’emploi des bicyclettes. Mais là aussi nous pensons aux endroits où il serait opportun de réaliser de nouvelles réalisations. C’est le cas de la Route des Écluses à Comines où nous pensons opportun de réserver une bande de circulation pour les piétons et une autre pour les vélos. Cette route est suffisamment large pour cette réalisation. S’il est vrai qu’il y a peu d’habitations concernées, il n’en reste pas moins que chaque citoyen compte à nos yeux , mais surtout dans le cas présent, il est évident que bien des automobilistes pensent circuler sur une autoroute et mettent en danger les riverains et les très nombreux cyclos et piétons qui se rendent à cet endroit pour se promener. Et comme il viendra un jour où cette Route des Écluses rejoindra le Lidl de la chaussée de Wervicq, nous serons attentifs à la sécurité.

Le quatrième exemple se situe rue Cornet d’en Haut à Houthem, au niveau du terrain de football. Ce n’est pas un cas isolé, mais oui, il manque cruellement d’espaces pour se garer et pouvoir circuler en toute sécurité. Il faut absolument remédier à cette situation qui perdure depuis des années. Le club de football de ces dames doit être accessible de manière aisée. Là encore, on se doit de penser à tout le monde et ne pas sélectionner des priorités, selon le bon vouloir de la majorité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 31 = 33