Déplacer le marché du Bizet – C’est une mauvaise décision

Si ce marché du samedi a toujours lieu sur la Place du Marché au Bizet, il est toujours d’actualité de transférer les marchands ambulants dans la Rue du Centenaire. Il est même étonnant que ce nouvel emplacement n’ait d’ailleurs pas encore été mis en application, la majorité voulant que cela soit fait dès janvier 2018.

Pourquoi le déplacer ? Quels arguments la majorité invoque pour ce transfert ? C’est la question que l’on se pose.

On parle d’un gain de place, mais c’est une absurdité. Vu le nombre de maraîchers présents le samedi après-midi, ce sont 26 places de parking qui ne sont plus accessibles aux automobilistes sur la Place du Marché et la circulation peut continuer à être fluide.

Dans la rue du Centenaire, étant donné le sens unique, ce ne sont pas moins de 45 places qui sont susceptibles d’être inoccupées, tant pour les gens de passage que pour les riverains de ladite rue.

De plus, entre 10 et 15 garages, selon le nombre de maraichers qui vont s’installer, seront inaccessibles aux propriétaires ou locataires.

S’ils veulent utiliser leur véhicule dans l’après-midi, ils devront le garer ailleurs, donc là aussi plus de voiture sur des places de stationnement devenant inutilisables par les visiteurs et acheteurs potentiels dans les commerces du Bizet.

Et une fois de plus, aucune concertation, ni avec les commerçants, ni avec les citoyens. On impose le bon vouloir de la majorité qui est dénué de sens.

De plus, une fois mis au courant de cette situation, la moitié des commerçants ambulants ont été désabusés et ils ont prévenu qu’ils ne viendraient plus au Bizet le samedi après-midi.

En finalité, ce sont les badauds, les acheteurs, les riverains et l’ensemble des commerçants qui pâtiront de cette nouvelle situation.

En finalité, même si on ne comprend pas pourquoi, ce changement a été institué dans le seul but de faire plaisir au marchand de tabac situé sur la Place du Marché et pour lequel rien ne justifie une telle décision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 4 = 8